Les 10 commandements du bien-être connecté

J’ai fais une détox des réseaux sociaux pendant 24h. Avez-vous déjà essayé ? Pensez-vous en avoir besoin ? Est-ce que vous aimeriez passer moins de temps sur vos écrans ? Nous sommes dans une aire digitale qui ne cesse de devenir de plus en plus addictive et chronophage. Aujourd’hui je vous propose 10 commandements pour faire de votre expérience numérique, un moment de bien-être.

1. Désactiver toutes les notifications

Si vous ne devez ne retenir qu’un conseil, retenez celui là. Supprimez les notifications de vos réseaux sociaux, de vos e-mail, de vos groupes de messages, de toutes vos applications ! Les notifications ne sont que des parasites qui vous extirpent de votre vie réel pour vous ramener sur vos écrans. Vous n’avez pas besoin que votre téléphone vous disent que vous avez des e-mail. Il vous suffit de les consulter 2 ou 3 fois par jour. Et vous n’avez pas besoin de voir chaque personne qui va liker votre photo en temps réel ! Choisissez à quel rythmes vous consulter vos applications, plutôt que de laisser vos applications dicter votre comportement.

2. Remplacer Google

Saviez-vous que vous n’êtes pas obligé d’utiliser Google ? Vous pouvez le remplacer par Ecosia qui va planter des arbres au fur et à mesure de vos recherches. Ou même Qwant qui ne garde aucun historique de recherche. Ou encore Lilo qui redistribue ses revenus à la guise des internautes…

3. Limiter la désinformation

La désinformation, le fléau de la nouvelle « presse ». Les nouvelles générations regardent, lisent et écoutent de moins en moins les informations classiques, moi la première. Notre Presse est devenue digitale, avec des podcasts d’actuariats, vidéos YouTube vulgarisées, ou encore des comptes Instagram comme @hugodecrypte que je vous conseille d’ailleurs. Le soucis avec cette méthode d’informations, c’est que les fausses informations y circulent encore plus vite que les vraies. Parce que la peur se propage plus facilement et plus vite que l’amour…Alors vérifions toujours la source de ce que nous partageons.

4. Choisissez ce que vous consommez

Choisissez ce que vous consommez. Choisissez ce que vous likez, regardez, ce sur quoi vous cliquez. Non seulement pour ne pas vous laisser influencer par un algorithme comme avec les vidéos recommandées pour vous. Mais en plus vous soutenir les contenus que vous estimez intéressants. Nous sommes nombreux à juger incroyable que des émissions ou des personnalités vides de valeurs deviennent si influentes. Mais si personnes ne les suivait, ne les regardait, elles n’auraient aucun poids.

5. Varier les sources d’informations.

Le risque avec les algorithmes, c’est de se laisser enfermer dans une spirales de pensée. Plus vous regardez un contenu, plus les réseaux vont vous proposer ce type de contenu. Par exemple plus vous regardez des documentaires et vidéos sur le fait que la terre soit plate, plus les algorithmes vous vous proposer des gens qui pensent que la terre est plate. Et vous pourrez finir par vous dire que vous avez raison, que tout le monde pareil. C’est pourquoi il est très important de varier les sources, de suivre des gens qui ne pensent pas comme nous. Parce que dans la vie, il y a autant de gens que d’opinions.

6. Limitez l’exposition des enfants aux réseaux

C’est un parti pris mais je suis convaincue que les réseaux peuvent faire beaucoup de mal aux enfants et très jeunes. Internet est un outil incroyable, un tremplin, un monde où presque tout est possible, quand on a le recul nécessaire. L’esprit critique aiguisé est très important dans cet espace d’échange digital. Et cet esprit on l’obtiens en grandissant, au fur et à mesure de nos expériences.

7. Fixer un temps d’écran

Pour soi ou pour les jeunes, essayons de limiter notre temps de réseau et notre temps d’écran. Dans l’application Instagram par exemple, vous pouvez rentrer le temps que vous estimez raisonnable, et vous recevrez un message vous disant que le temps est écoulé. Pour le temps d’écran, tous les smartphone sont en mesure de vous afficher chaque jour le temps que vous avez passé dessus, application par application. Regardez tous les jours pour prendre conscience de l’aspect chronophage des écrans.

8. Désinstaller l’inutile

Vous avez sans doute plusieurs applications / logiciels / comptes réseaux qui ne vous servent à rien ! Faites le message, supprimez tout ça car ça ne vous apporte rien du tout ! Vos écrans seront plus légers, et votre mental aussi.

9. Trier ses abonnements

Faites aussi le ménage dans vos abonnements sur les réseaux ! Suivre trop de gens c’est finalement ne suivre personne. C’est impossible de consulter 2000 contenus différents chaque jour. Comme Marie Kondo pour les vêtements, demandez-vous si cette personne vous fais vous sentir bien. Demandez-vous si son contenu vous est utile. Et si ce n’est pas le cas : UNFOLLOW. Se désabonner ne veut pas dire que vous n’aimez plus cette personne, simplement que son contenu ne vous convient plus.

10. Faire des pauses

Pour l’avoir fait hier, je peux vous dire que c’est très intéressant de faire une vraie pause dans les réseaux. Vous pouvez aussi le faire un cran au dessus avec tous les écrans. Faire une pause de quelques heures ou une demi journée est déjà un premier pas. 24h sans réseau à été si facile pour moi, que je me dis qu’il faudrait que je teste un week-end entier ! Les réseaux et écrans sont tellement présents dans nos vies, qu’il est vraiment intéressant de se rappeler que ce ne sont que des outils, et qu’ils ne sont pas indispensables. Nous subissons souvent le FOMO ( Fear Of Missing Out : peur de passer à côté). C’est à dire que nous avons peur de passer à côté de quelque chose d’important si on s’éloigne trop longtemps des réseaux. Mais si on s’éloigne trop longtemps de la vraie vie alors ?

Laisser un commentaire

Ma newsletter

S'inscrire pour recevoir un E-book OFFERT "31 jours de bien-être" et découvrir du contenu exclusif tous les dimanches.